Accueil Contactez-nous Sommaire Recherche

L'industrie extractive
Le sondage-forage ] La géotechnique ] [ L'industrie extractive ] La géophysique ] Le pétrole ]

 

[En construction]

Accueil
Remonter

 

LES METIERS DE LA MINE (EXPLORATION / PRODUCTION)

Avec la fermeture des dernieres exploitations d'uranium, de charbon, d'or (Salsigne et Limousin) et de fluorine (Albigeois) le secteur minier en France metropolitaine se limite de nos jours aux minéraux industriels. Le TS qui se sent l'ame d'un prospecteur devra donc desormais s'expatrier pour travailler à l'etranger sur des projets le plus souvent detenus par des sociétés canadiennes, anglaises ou australiennes.

Mine d'or en Afrique de l'Ouest

 

1. LES OBJECTIFS

Connaissance de gisement, suivi et optimisation d'exploitation.

 

2. LES TECHNIQUES UTILISEES

Les techniques sont les memes pour les differentes substances minérales recherchées. Il y a cependant des specificités pour certains métaux ou minéraux industriels.

EXPLORATION

Les étapes de l’exploration minière

En résumant très rapidement il y a trois grandes phases distinctes dans l’exploration / développement d’un gisement.


1. Exploration régionale (grass roots / greenfield exploration)

- Télédétection, géophysique aéroportée (magnétisme, gravimétrie) ; compilation de données régionales dans une base de données SIG.

- Cartographie de surface / prospection marteau

- Campagne de géochimie stratégique : stream-sediment, sol, (termitières en milieux tropicaux)

- Géochimie tactique pour valider des cibles de géochimie (resserrage de maille et tarières manuelles ou motorisées)

- Géophysique de surface

- Réalisation d’ouvrages de prospection (puits et tranchées essentiellement)

- Sondages destructifs : RAB (Rotary Air Blast) / Air Core

 

Cartographie géologique et géomorphologique dans le Sud Calédonien (acquisition de données SIG avec equipement Ipaq + GPS)

Campagne de géochimie à la tarière manuelle, Guyane française
   

Tomographie électrique sur profil latéritique du Sud Calédonien.

Cartographie et echantillonnage par rainurage d'une tranchée d'exploration, Guyane française

 

 

Tranchée d'exploration, Afrique de l'Ouest Sondage Air Core, Afrique de l'Ouest


2. Estimation du gisement : définition de la ressource  (near-mine / brownfield exploration)

- Sondages destructifs RC (Reverse Circulation)

- Sondages Carottes

- Modélisation 3D du gisement, construction d’un bloc-modèle pour aboutir aux reserves et ressources qui seront mise à jour tous les ans pendant l'exploitation.

 

Sondage RC, Afrique de l'Ouest

Sondage carotté sur un projet de nickel en Australie Occidentale

 

3. Etude de faisabilité

- Echantillonnages industriels (bulk sample)

- Tests minéralurgiques dans laboratoire ou usines pilotes.

- Optimisation de l’exploitation : fosse/galeries (en partenariat avec ingénieur des mines)

 

Echantillonnage par puits de 1m de diametre, NC Usine Pilote de Goro, NC


PRODUCTION

Suivi et optimisation d'exploitation 

Planification d'exploitation.
Controle des teneurs (grade-control).
Gestion de l'exploitation (Engins de transport et chargement, tapis, concasseurs, broyeur, tirs de mines, sondages, analyses, suivi et mise en oeuvre du réaménagement).
Autorisations d'exploitation, liens avec les autorités locales (Service des Mines, Eaux et Foret...).
 
Grade-control sur une exploitation de Nickel, NC  

 

 

3. OUTILS INFORMATIQUES

Les outils SIG sont très utilisés dans la phase d'exploration, un peu moins en phase d'exploitation où il faut obligatoirement passer à la 3D.

Les plus utilisés sont ArcMap et Mapinfo. Ce dernier est souvent appuyé par le logiciel Discover specialement dédié à l'exploration minière.

Des logiciels spécialement développés pour l'exploitation minière permettent de representer en 3D les données de sondages. Les calculs de reserves via un block-model et le design des fosses sont egalement obtenus grace à ces logiciels.

Parmi les plus utilisés on peut citer Surpac, Datamine, Gemcom, Vulcan, Coralis.

 

4. ROLE DU TS DEBUTANT

Suivi de prospection,

 

5. ROLE DU TS CONFIRME

Controle qualite de l'échantillonnage (QA/QC)

Gestion de base de données

Gestion d'études complètes sur la connaissance du gisement, planifications d'exploitation à long terme, suivi des dossiers administratifs pour autorisations d'exploitations.

Evolution de carrière : Passage comme cadre

Ingénieur maison ou après formation
Responsable d'exploitation
Directeur d'établissement

 

6. COMMENTAIRES

Un domaine d'intervention très élargi qui nécessite une adaptabilité de tout les instants, et qui rend le métier très intéressant. La maitrise de l'anglais est plus que jamais indispensable dans ce secteur.

 

Mise à jour texte et photos avril 2007

C. Gineste pr39

 
 

 

Accueil ] Contactez-nous ] Sommaire ] Recherche ]

Envoyez un courrier électronique à support informatique pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Dernière modification : 13 mars 2014